Al moustapha TAMBO, peintre touareg

Al Moustapha TAMBO peintre et institeur de brousse, aquarelles, toiles, culture touareg

07 juillet 2009

Al Moustapha Tambo

"Celui qui n'a pas entendu le sable du désert crisser sous ses pas ne peut comprendre...Aller au désert c'est s'imprégner de lui et comme la musique vous pénètre et vous donne envie de bouger ,le désert vous enveloppe et vous possède. En revenant du désert c'est plus fort que soi, on a un besoin vital de le retrouver et selon nos dispositions ce sera par l'écriture comme Blanche de Richemont , Saint Exupéry .... par la musique comme Tinariwen, Terakaft ...ou en dessinant les lignes épurées de ses dunes , les mouvements souples du dromadaire .

Almoustapha Tambo est de ces peintres qui d'un seul trait, créent le mouvement, de quelques couleurs façonnent un paysage .Mais qui est ce Almoustapha Tambo, qui sait si bien nous dévoiler"son" désert et les hommes bleus qui y vivent ? Il est né entre le ciel et le sable un jour de 1968 au Niger .Alors que la France construit ses barricades il ouvre les yeux sur l'immensité du désert qui sera son école, son terrain de jeu. Un papier un crayon des pinceaux, se sont les rares trésors que contiennent les coffres des jouets des enfants touareg, et pour Almoustapha, c'est un autre moyen de s’évader, de retrouver son désert, lorsqu' enfant il ne pas à l'école et a un instant de liberté. Élève appliqué, il devient instituteur de brousse pour partager son savoir avec les enfants mais il ne quitte pas ses crayons de couleur pour autant.

Son savoir il le perfectionne au fil du temps, tout seul face à sa feuille de papier .Son désert, ses chameaux comme il dit "dans un monde sans horizon, un monde de liberté" il n'est pas besoin d'apprendre à les faire vivre, ils sortent tout droit de son coeur et son imaginaire. Vivre de son art est une utopie surtout en ces périodes ou les conflits au Niger font que le tourisme est inexistant pourtant il a un espoir, que son art soit apprécié et que la vente de ses aquarelles qu'il expose parfois en France lui permette d'apporter un peu d'argent à ses projets."

- awanekkinnan -

Le blog de Al Moustapha TAMBO est en reconstruction, inscrivez vous à la Newletters (colonne de droite vous recevrez un mail vous avertissant de toute nouvelle parution.

Posté par touareg AL TAMBO à 08:43 - Commentaires [4] - Permalien [#]

Commentaires

    j'ai hate de découvrir son travail
    a bientot
    véro

    Posté par vero, 07 juillet 2009 à 08:51
  • Oyy-ik

    Oyy-ik emijinine?
    Que penses tu de cette nouvelle présentation

    Posté par al zogher, 20 octobre 2009 à 14:45
  • " Ton nouveau blog....!!!!!"

    Cher Almoustapha,
    Super la présentation de ton nouveau blog !!!! Je ne doute pas que tu vas l'enrichir de plein de tes admirables créations et toutes et tous nous régaler de tes divers talents aussi bien en peinture qu'en photographie lorsque tu te décides à saisir les plus belles vues de ton si beau pays !!!!!! Je me suis mise à l'écriture Tifinaght, employant la calligraphie à l'aide de peinture acrylique mais cela c'est pour me rapprocher du désert, de toi et trouver une continuité ou un retour aux sources par rapport à mon activité d'auteur et à mon passé d'élève studieuse !!!!!! A très vite sur ton blog !!!!! Christ....!!!!

    Posté par Christ, 27 janvier 2011 à 22:54
  • à bientôt j'espère

    J'ai découvert le désert au cours d'un séjour au Burkina et j'ai adoré cette ambiance tellement profonde et calme. J'attends de découvrir ton nouveau blog.J'enseignais moi aussi et les arts plastiques tenaient une grande place dans ma pédagogie.Se découvrir à travers la peinture, c'est ce que je souhaitais de mieux à mes petits élèves. A bientôt j'espère, je me suis inscrite à la news pour être informée dès que ton travail sera lisible.Amicalement.

    Posté par lilou, 08 juillet 2015 à 14:36

Poster un commentaire